Edito 4

, par Bernard

Le droit syndical ne s’use que si l’on ne s’en sert pas !

Depuis plusieurs années, l’Union Départementale FO du Puy de Dôme s’emploie à proposer un plan de formation pour les syndiqués FORCE OUVRIERE. Ce plan de formation est ouvert à tous les militants FO à jour de leur cotisation et il est assuré pour la plus grande partie par le Centre de Formation des Militants Syndicalistes (CFMS) de la Confédération FORCE OUVRIERE. Les sessions se déroulent toutes au siège de l’UD

L’objectif de l’UD est de répondre aux besoins des syndicats et sections syndicales FO et aux souhaits des militants. C’est aussi de proposer une formation permettant aux militants syndicalistes FO de pouvoir répondre aux différentes situations auxquelles ils peuvent être confrontées. Nous devons garder à l’esprit que le développement de notre organisation syndicale est le produit de l’action militante et qu’à ce titre la formation syndicale est un outil essentiel.

Vous trouverez dans ce numéro « hors série » du journal de l’UD le plan de formation pour l’année 2015 avec le formulaire d’inscription. Vous trouverez également un rappel des principales dispositions réglementaires concernant le droit à la formation économique, sociale et syndicale.

Enfin, rappelons que l’UD propose d’autres formations : c’est le cas avec le service de prévention de la CARSAT d’Auvergne ou en collaboration avec certaines fédérations FO. Il faut y ajouter différentes formations organisées par l’UD sur des thèmes précis (par exemple à destination des conseillers du salarié ou des Délégués du Personnel), des formations régionales pour des militants investis dans certains mandats (prud’hommes, sécurité sociale, formation professionnelle…) et les formations nationales dispensées par la Confédération FO ou les Fédérations FO...

Mais au-delà du programme mis en place par l’UD FO, il n’est pas inutile de rappeler que la participation aux sessions de formation économique, sociale et syndicale est un droit qu’il faut absolument utiliser.

Nous constatons au quotidien que les militants qui souhaitent partir en stage syndical rencontrent de nombreux obstacles… Certes les employeurs invoquent toute sorte de prétextes pour empêcher les militants de partir en formation syndicale… Un patron préfère toujours avoir en face de lui un salarié ignorant ses droits qu’un militant syndicaliste aguerri et formé… Mais cette hostilité ne se provient pas que des employeurs… Ainsi la Secrétaire de CE, responsable d’une autre organisation syndicale, a opposé une fin de non recevoir à une demande de stage d’une militante FO au motif qu’elle était trop âgée pour se former…

En réalité, il en va du droit concernant la formation syndicale comme de l’ensemble des droits acquis par les travailleurs : il faut les faire respecter. À l’heure, où le gouvernement avec le MEDEF et la CFDT entendent remettre en cause tout le Code du Travail et tous les droits des salariés, le droit à la formation syndicale doit aussi être défendu.

Alors en 2015, participez massivement aux formations de FORCE OUVRIERE !

Le droit syndical ne s’use que si l’on ne s’en sert pas !

Frédéric BOCHARD,

Secrétaire Général de l’UD FO du Puy de Dôme

Patrick PRIVAT, Patrick PRIVAT, Secrétaire confédéral en charge de la formation militante, anime une réunion d’information au siège de l’UD FO du Puy de Dôme