Edito sur les TPE

, par Bernard

On ne cesse de nous le seriner : les droits collectifs qui protègent les salariés constituent un obstacle pour les entreprises… Bref, si l’on en croit le MEDEF, le gouvernement, l’Union Européenne et les médias, c’est de la faute des salariés attachés à leurs droits et à leurs garanties collectives s’il y a la crise économique et le chômage …

GATTAZ, le Président du MEDEF, le répète à l’envie : supprimons le Code du Travail et les entreprises embaucheront… Le chantage est ignoble : si vous acceptez la disparition de vos droits, vous aurez peut êtredu travail ! Son discours reçoit l’approbation du gouvernement qui, loi après loi, répond aux demandes du MEDEF. Il est soutenu et relayé en particulier par la CFDT.

C’est tout le sens de la Loi travail qui, après la loi MACRON et le Pacte de responsabilité, prévoit de réduire les droits des travailleurs. C’est pour cela que FORCE OUVRIERE est à la pointe du combat pour l’abrogation de la Loi Travail !

Pour FORCE OUVRIERE, défendre ses droits, c’est d’abord les connaître et c’est l’objectif de cette brochure : contribuer à la défense des droits collectifs des salariés en rappelant quelques éléments au coeur de la vie des travailleurs compris pour l’essentiel dans le Code du Travail.

Mais pour mieux défendre ses droits et les faire respecter, l’action syndicale est souvent nécessaire : par la négociation au niveau interprofessionnel, au niveau de la branche professionnelle ou au niveau de l’entreprise, mais aussi par l’action revendicative !

Si vous avez besoin d’être défendu et conseillé, n’hésitez pas à vous adresser à FORCE OUVRIERE. Et pour renforcer l’action syndicale collective et solidaire, seule source de l’évolution et de la préservation des droits, voter FORCE OUVRIERE lors des élections professionnelles, prendre la carte syndicale FO et participer à la vie démocratique d’une organisation syndicale, libre, indépendante et respectant les idées de chacun.

Frédéric BOCHARD

Secrétaire Général de l’UD

CGT-Force Ouvrière du Puy-de-Dôme