TOUJOURS PRESENTS, TOUJOURS DETERMINES ! RETRAITES : Dans le cadre du mouvement national, le 31 janvier 2019 nouvelle action unitaire

, par Bernard

le 31 janvier 2019 nouvelle action unitaire
-  A partir de 14h, rassemblement au carrefour des Martyrs à Chama-lières (angle de la rue Blatin et du Bd Berthelot), puis manifestation par la rue Blatin en direction de la Préfecture.
-  Une demande d’audience est adressée à Mme la Préfète ce même jour à 15h30 Ensemble, portons fermement ces demandes dans le débat na-tional et dans l’action revendicative continue et cohérente. Une adresse citoyenne, destinée aux députés et au débat national est proposée par les 10 organisations
- une délégation des 10 organisations sera reçue le 01/02/2019. Elle vient enfin de répondre à nos demandes de rencontre, contrairement aux autres députés qui nous ont déjà reçu.

Les retraités sont fortement pressurés et maltraités par une politique injuste et un choix de répartition des ri-chesses au profit des plus fortunés • En 2018, perte de près de la moitié d’un mois de pension à cause de la hausse de la CSG et du gel de la pension alors que l’inflation de ces 12 derniers mois s’élève à 2,2 %

• En 2019, la perte s’élèvera à 2/3 d’un mois de pension, à cause de la maigre revalorisation des pensions de 0,3 % alors que l’inflation est annoncée à 1,7 %, pour le moment… • En 2020, la perte atteindra 90 % d’un mois de pension, à cause de la revalori-sation de 0,3 %, bien moins que l’inflation prévue à 1,8 %. • Sur les trois années, nous perdrons plus de 2 mois de pension

Le Président, le gouvernement et la majorité parlementaire sont sourds à nos demandes

Pourtant des moyens existent :

-  Rétablissement de l’impôt sur la fortune ( ISF) : 4.5 milliards d’euros
-  Rétablissement de la taxe sur les dividendes versées aux actionnaires : 10 milliards d’euros
-  Lutte contre la fraude et évasion fiscales : 80 milliards d’euros
-  Suppression du Crédit Impôt Compétitivité Emploi (CICE) : 40 milliards d’euros versés aux en-treprises sans contrepartie Ces sommes importantes devraient être utilisées pour la satisfaction des revendications des retraités et l’amélioration de la situation des personnes défavorisée

Ne nous laissons pas faire, nous revendiquons : • La suppression de la hausse de la CSG dans le PLFSS 2019. • La revalorisation de toutes les pensions, par la fin du gel des pensions, le rattrapage des pertes subies, le refus du 0,3 % en 2019 et 2020. • L’indexation des pensions sur les salaires et un minimum de pension au SMIC pour une carrière complète. • Le maintien des pensions de réversion, sans conditions de ressources. • La prise en charge de la perte d’autonomie à 100% par la sécu et l’ouverture d’un droit universel dans le cadre du service public. • L’amélioration des moyens budgétaires, le recrutement important de personnels qualifiés et l’humanisation des EHPAD et des services d’aide à domicile, • Le développement et le renforcement de services publics de qualité indispensables au mieux vivre individuel et collectif (santé, transports, culture, sécurité, etc.).

ci joint
- le planning de distribution de tracts en vue du mouvement du 31/01/2019


- une pétition à transmettre aux députés.