À la une…

L’abrogation de la réforme des retraites, l’augmentation des salaires, la défense de toutes les revendications c’est tout de suite ! Rassemblement Jeudi 18 juillet à 18h devant la Préfecture de CLERMONT-FERRAND

Cher(e)s Camarades

Vous trouverez en pièces jointes deux documents importants : l’appel du bureau de l’UD pour le rassemblement du 18 juillet à la préfecture. le communiqué du bureau de FO organismes sociaux. ces 2 textes rappellent l’urgence des revendications, en particulier l’abrogation de la réforme des retraites et l’augmentation générale des salaires, des pensions et des minima sociaux, et la nécessité de la mobilisation syndicale.

La situation est marquée à la fois par le rejet massif des mesures prises par MACRON et ses gouvernements, et par les gesticulations politiciennes pour trouver une solution empêchant les mesures sociales urgentes.

Pour FO, il y a urgence pour les revendications et il est inacceptable que les préoccupations sociales des salariés, des retraités et des jeunes ne soient pas entendues. C’est pourquoi, dans cette situation, l’UD FO appelle à un rassemblement jeudi 18 juillet à 18 heures devant la Préfecture, pour faire entendre l’urgence des revendications... Il est probable que d’autres organisations syndicales fassent de même.

Amitiés syndicales et fraternelles

Pascale

Derniers articles

  • Les exigences sociales doivent être entendues ! La République toujours, les revendications tout de suite !! Lire la suite…

    Cher(es) camarades, je vous transmets 2 documents : le communiqué intersyndical national du 11 juillet et la déclaration de la dernière Commission Exécutive Confédérale.

    La CE Confédérale indique " L’urgence sociale est là plus que jamais. L’exécutif doit mettre à l’arrêt les réformes et répondre rapidement aux revendications des travailleurs, portées par Force Ouvrière..." . Elle liste nos revendications et se termine par " FO continuera de porter l’exigence du progrès et de la justice sociale, de la liberté, de la paix partout dans le monde et est prête à défendre totalement ses revendications".

    Le président Macron tente un coup de force pour étouffer l’aspiration de la population, des salariés à la satisfaction des urgences sociales. Le président Macron, comme d’habitude, nous méprise. Aussi, sur la base de la déclaration de la CE Confédérale, je vous propose que l’UD participe à toutes les initiatives syndicales qui seraient prises pour affirmer toutes les revendications, rien que les revendications, maintenant !

    Amitiés syndicales et fraternelles.

    Pascale Guyot Secrétaire Générale UDFO

  • Depuis 7 ans, la colère n’a cessé d’augmenter et de s’exprimer, malgré les interdictions, l’entrave aux libertés démocratiques et la répression. Communiqué U D FO du Puy de Dôme du 09/07/2024 Lire la suite…

    Mes cher(es) camarades,

    Après avoir provoqué la situation actuelle où la grande majorité des électeurs ont exprimé leur rejet de sa politique, le président annonce dans une lettre adressée aux français, sa décision de repousser la nomination d’un 1er ministre. Et pourtant les résultats des élections législatives ont totalement discrédité sa politique et celle de ses ministres ou ex ministres chargés de la mettre en œuvre. Malgré le résultat clair des élections, certains continuent a appliquer les réformes de ce gouvernement rejeté et en sursis, comme Nicole Belloubet par exemple, ministre de l’Éducation nationale, qui annonce vouloir publier le décret nécessaire à l’application de sa contre-réforme alors que ce gouvernement n’a plus aucune légitimé à poursuivre ses mesures. C’est un véritable coup de force contre la démocratie.

    Vous trouverez ci-joint un communiqué du bureau de l’UDFO. Pour nous, les réformes du gouvernement Macron doivent être abrogées et ses projets abandonnés. La satisfaction immédiate de nos revendications est une urgence absolue !

    Amitiés syndicales et fraternelles

    Pascale

L'édito

Frédéric Souillot : « Ni allégeance, ni complaisance ! »

Le premier tour des élections législatives est une nouvelle déroute pour le camp présidentiel, avec une nette hausse de la participation. Les citoyens ont exercé un droit démocratique fondamental : le droit de vote.
La confédération a fait paraître son cahier revendicatif, rappelant son attachement à l'indépendance et ses exigences prioritaires dans une période de confusion inédite. FO, comme c'est le cas à chaque élection, ne donnera aucune consigne de vote pour le second tour. Mais bien (…)

- Les éditoriaux du secrétaire général / , , , , , ,
Lire la suite…