À la une…

EDITO

Non à la loi Travail « taille grand patron » !

Par Frédéric BOCHARD, Secrétaire Général de l’UD FO du Puy de Dôme

L es élections présidentielle et législatives viennent de se terminer… Et on ne peut échapper à un premier constat… Le nombre d’abstentions et de votes blancs ou nuls fait que le nouveau président de la République n’a été élu qu’avec à peine 43 % du corps électoral… Ce rejet est encore plus spectaculaire pour l’élection des députés : au 2ème tour, l’abstention et les votes blancs et nuls s’élèvent à plus de 61,5 %. Le mouvement du président de la République ne représente que 16,5 % du corps électoral... Très clairement, dans les conditions particulières qui sont celles d’un scrutin politique, c’est le rejet à la fois des politiques d’austérité et de régression sociale menées par tous les gouvernements précédents qui s’est exprimé. Mais c’est aussi le rejet de la politique annoncée par le nouveau président de la République et son gouvernement. La légitimité des mesures que le nouvel exécutif veut prendre est donc posée ! Le programme de MACRON était d’ailleurs connu… ce qui explique certainement pourquoi les électeurs ne se sont pas précipités vers les urnes malgré la pression exercée au nom de la défense de la démocratie… Au demeurant, le « champion » des libertés démocratiques ( c’est ainsi qu’on a essayé de le vendre à l’électeur) s’inscrit dans la poursuite et l’amplification de « l’état d’urgence » qui prévoit en particulier des dispositions pour empêcher la liberté de manifestation… C’est dans cette situation que le nouveau gouvernement lance sa concertation sur le projet de réforme du Code du travail.

Derniers articles

  • FONCTION PUBLIQUE : tous en gréve le 10 octobre 2017 Lire la suite…

    Depuis l’arrivée du gouvernement , les attaques s’accumulent contre les agents de la fonction publique comme pour l’ensemble des salariés : la remise en cause des droits est généralisée et toutes les garanties collectives sont menacées.

    Après le privé et les ordonnances Macron, c’est la fonction publique qui est touchée

  • Rassemblement pour les retraites le 28 septembre 2017 Lire la suite…

    Cher(e)s Camarades

    Vous trouverez ci-joint l’appel à un rassemblement pour les retraités le 28 septembre 2017 (14 heures, place de Jaude) …

    L’UDR FO du Puy de Dôme était présente à la réunion intersyndicale et a contribué à cet appel…

    Je vous invite à participer à ce rassemblement et à vous munir de drapeaux FO (disponibles à l’UD).

    Amitiés fraternelles

    Fred.

  • Rassemblement du 21 septembre 2017 Lire la suite…

    Cher(e)s camarades ;

    Suite à la réunion de bureau de ce matin, vous trouverez ci-joint le tract de l’UD d’appel à la mobilisation le 21 septembre !

    Les militants FO de tous les secteurs, public, privé, retraités, se sont mobilisés le 12 septembre dernier : nous étions environ 600 dans le cortège FO (ce qui en fait le 2ème en ordre d’importance dans la manifestation) … C’est la preuve de la détermination des militants FO à combattre pour le retrait des ordonnances et l’abrogation de la loi El Khomri.

    Environ 4000 à Clermont-Ferrand : La mobilisation dans le Puy de Dôme comme dans toute la France était à la hauteur du premier appel contre la loi El Khomri.

    Nous ne lâcherons rien sur les ordonnances comme sur toutes les revendications. Le gouvernement attaque tous azimuts : Fonction Publique, contrats aidés, APL, CSG, retraites, assurance chômage. Il est certain qu’il faut nous préparer à créer les conditions pour bloquer cette politique de régression sociale.

    L’Union Départementale apporte d’ores et déjà son soutien aux initiatives organisées aujourd’hui et demain pour résister et revendiquer.

    Aujourd’hui, la mobilisation pour l’action du 21 septembre 2017 est indispensable.

    L’UDFO du Puy de Dôme appelle l’ensemble de ses syndicats à se mobiliser et à participer à la manifestation le 21 septembre 2017 – Place du 1er mai pour exiger l’abrogation des lois El Khomri et Rebsamen et le retrait des ordonnances Macron !

    Amitiés fraternelles

    Fred.

L'édito

Jean-Claude Mailly

La solidarité et la cohérence européenne toujours en panne

La situation des migrants en Europe et l'absence de gestion et de solidarité de l'UE face à la question migratoire continuent de susciter beaucoup d'inquiétudes. Loin de mettre en place les bases d'une politique commune, l'Europe continue d'externaliser le contrôle de ses frontières en passant des accords avec les pays où les migrants transitent avant d'arriver en Europe.

- Éditoriaux de Jean-Claude Mailly / , ,
Lire la suite…